Nokia E71 - As Geek As Got

Nokia E71

Nokia E71Quand Nokia a annoncé son E71, j'ai tout d'abord été très déçu. Même si le constructeur finlandais ajoutait à son modèle à clavier les dernières innovations technologiques (3G+, GPS, APN avec autofocus, ...), ce mobile ne me faisait pas rêver. Pire, la diminution de la taille de son clavier comme de son écran me semblait être une régression par rapport aux E61 et E61i qui offraient un confort d'utilisation sans équivalent.
J'ai heureusement changé d'avis suite aux premiers tests au moment de sa sortie et je suis maintenant très content de l'utiliser quotidiennement avec mon abonnement data illimité. Voici mon compte-rendu après trois mois à ses côtés...

Aspect extérieur

La première chose qui vient à l'esprit quand on prend le E71 en main, c'est « il est vraiment magnifique! ». Sa coque en grande partie métallique tranche avec la plupart des portables du marché et sa qualité de fabrication exemplaire accentue le côté professionnel de ce smartphone.

Nokia E71 Nokia E71

On est loin du tout plastique au design neo-stalinien du E61. En version gris-noir, le Nokia E71 passe pour un mobile haut de gamme qui n'a pas à rougir à côté de l'iPhone première version. Il en a d'ailleurs approximativement les mêmes dimensions et la même propension à garder les traces de doigts que le téléphone d'Apple (surtout la version 3G).

Nokia E71 Nokia E71

La spécificité du Nokia E71 est bien évidemment son clavier AZERTY sur quatre lignes. Celui-ci est composé de 37 touches légèrement bombées pour être plus accessibles. Il autorise ainsi une saisie rapide des mails ou des sms sans engendrer trop de fautes de frappe.

Nokia E71 Nokia E71

Lorsque les premières photos du E71 sont apparues sur le net, de nombreux utilisateurs du E61(i) ont eu peur de perdre le très bon clavier de leur modèle. Si les touches sont effectivement plus étroites et collées les unes aux autres, le confort de frappe est impressionnant et reste à 95% identique à celui ressenti avec un E61(i). Il n'y a d'ailleurs que peu de difficultés pour passer du clavier d'un E61(i) à celui du E71, les ingénieurs de Nokia ayant choisi de garder les habitudes des précédents smartphones à clavier de la marque.

Nokia E71 Nokia E71

En plus du clavier, on retrouve les habituelles touches des Nokia sous Symbian S60: décrocher/raccrocher, les deux boutons contextuels et l'accès au menu, aux mails, à l'agenda et au répertoire. Ils encadrent le nouveau pad, très confortable, qui se paye le luxe d'être en plus rétro-éclairé de fort belle manière.
Sur la tranche gauche, on a sous le port infrarouge deux caches protégeant le lecteur de carte Micro-SD et le port Micro-USB. Même si ce dernier est standard, il est nettement moins répandu que le Mini-USB et surtout il ne permet pas la recharge du Nokia. La marque finlandaise continue dans son erreur et ferait bien de proposer, à l'image de HTC ou de RIM, la possibilité de recharger son téléphone avec un cable mini-USB que l'on trouve partout.
A droite, on retrouve les boutons de contrôle du volume ainsi qu'un bouton d'enregistrement sonore.

Nokia E71 Nokia E71

Comme le clavier, l'écran semble être en régression sur le E71 par rapport à ses prédécesseurs. La résolution reste identique avec 320x240 pixels mais sa taille passe de 2,8 à 2,36 pouces. Cela réduit le confort d'utilisation mais permet également de diminuer la taille du mobile.
Il faut néanmoins relativiser le problème: le E71 reste parfaitement utilisable et la diminution de la taille de l'écran donne une impression de finesse accrue de l'affichage même si la résolution reste identique.
Malheureusement l'écran choisi par Nokia est tout juste moyen. On est loin de la qualité de celui de l'iPhone qui non content d'être très lumineux et de restituer agréablement les couleurs se permet d'être parfaitement lisible même en plein soleil. Ici le Nokia E71 fait pale figure et les thèmes un peu sombres rendent l'écran totalement illisible au moindre rayon de soleil.

Nokia E71 Nokia E71

Et à l'intérieur?

Comme tous les smartphones Nokia, le E71 tourne sous Symbian OS, la version S60 3ème Edition FP1 pour être plus précis. Si les précédents modèles avaient une réputation (justifiée) de lenteur, force est de constater que les derniers téléphones de la marque finlandaise sont excessivement rapides et le E71 ne fait pas exception. Tout est fluide, que ce soit le lancement d'une application ou la navigation dans les menus. Cela rend l'utilisation de ce smartphone vraiment agréable.

Nokia E71 Nokia E71

Techniquement, le E71 offre tout ce qu'on peut attendre d'un téléphone moderne: il est GSM/GPRS/EDGE/UMTS(3G)/HSDPA(3G+) tout en proposant le wifi (b et g) et le bluetooth 2.0. Il n'oublie pas également la technologie à la mode sur les mobiles à savoir le GPS ainsi qu'un port qu'on ne voit plus que très rarement mais qui peut s'avérer bien utile parfois: un capteur infrarouge. Il dispose également d'un appareil photo de 3,2MPixel avec flash et autofocus.
Difficile donc de faire plus exhaustif que ce Nokia E71...

A l'utilisation?

Clairement orienté professionnel, le E71 se doit de proposer un client mail complet et un agenda évolué. Je n'ai pas beaucoup utilisé l'agenda de mon Nokia mais il me semble tout à fait adapté à un usage professionnel comme personnel et se synchronise sans souci avec Outlook.
La partie mail est également clairement à la hauteur en étant compatible avec la majorité des protocoles mail (POP, IMAP, Exchange,...) mais malheureusement pas avec la solution BlackBerry. A défaut d'être jolie, l'interface mail est fonctionnelle et regroupe en fait tous les types de messages pouvant être reçus, allant donc du SMS au mail en passant par le MMS.

Nokia E71 Nokia E71

On retrouve par contre l'un des gros défauts de Symbian: une certaine complexité et une utilisation abusive des menus et sous-menus. Cela reste supportable car le E71 est très réactif mais cela nécessite un apprentissage assez long avant de pouvoir utiliser à fond son smartphone. La simple configuration d'un compte SIP pour pouvoir téléphoner via Internet est à ce titre un exemple frappant de la lourdeur du système d'exploitation.
Et on ne peut pas dire que Nokia fasse grand chose pour rendre Symbian plus accessible et agréable à l'œil, il n'y a qu'à voir l'ignoble thème par défaut fourni avec les derniers smartphones de la marque. Je crois qu'il faudrait virer sur le champ les designers et les commerciaux qui ont laissé passer ça car ce thème affreux est présent sur toutes les photos sur le net ou dans les magazines et il dessert énormément le système d'exploitation.

thème par défaut thème que j'utilise
Nokia E71 Nokia E71
Nokia E71 Nokia E71

Au niveau du surf sur le net, le E71 est livré avec le navigateur Nokia classique qui utilise le même moteur de rendu que le Safari de l'iPhone (ou de MacOs X). Il n'est par contre pas du tout à la hauteur de son illustre grand frère. L'affichage est assez lent même en 3G+ ou en wifi, avec le traditionnel double chargement (d'abord sans les feuilles de style puis l'affichage se remet à zéro avant d'afficher la page complète). La faible résolution de l'écran ainsi que l'absence de contrôle tactile rendent la navigation encore un peu moins agréable.
Il ne faut néanmoins pas cracher dans la soupe et ce navigateur web rendra bien des services. Il vaut mieux toutefois l'associer à Opera Mini, le navigateur J2ME d'Opera, qui est nettement plus utilisable avec le clavier.

Nokia E71 Nokia E71

Résolument orienté professionnel, le E71 n'a pas pour vocation de concurrencer les modèles très multimédia des N Series. On se retrouve donc avec un APN très moyen malgré son autofocus, une prise casque incompatible sans adaptateur avec les casques audio de tous les jours et une offre logiciels assez triste (en particulier la galerie photo, qui date maintenant de plusieurs années et qui n'est donc pas du tout à la hauteur de ce propose la concurrence dernièrement).

Nokia E71 Nokia E71

Parmi les évolutions appréciables apportées par le E71, le GPS est sûrement la plus importante à mes yeux: elle rend le mobile encore plus polyvalent. Associé au logiciel Nokia Maps ou à Google Maps, le E71 se transforme en co-pilote dès que le besoin s'en fait sentir. Sans être au niveau d'un GPS autonome avec une puce SIRFIII, le GPS du Nokia se débrouille admirablement bien dans la plupart des situations. Il reste néanmoins perfectible quand les rues se resserrent et se transforment en canyons urbains.

Nokia E71 Nokia E71

Le E71 est fourni avec une licence d'un an pour Nokia Maps, sans les options malheureusement. Ce logiciel permet un guidage vocal assez précis sur la carte choisie au premier lancement. J'ai évidemment choisi France + Bénélux et j'ai eu l'occasion de m'en servir plusieurs fois.
On peut regretter son manque d'ergonomie et en particulier l'impossibilité d'avoir une vue générale d'un itinéraire. Les indications données sont assez claires et le haut-parleur du E71 suffisamment puissant pour nous permettre d'arriver à bon port... même si ce n'est pas toujours par le chemin le plus court.

Nokia E71 Nokia E71
Nokia E71 Nokia E71

L'une des craintes avec les téléphones sur-équipés comme le E71, c'est l'autonomie. Il faut dire que la 3G et le GPS consomment énormément. C'est pourquoi Nokia a choisi de garder une batterie de 1500mAh malgré un volume nettement inférieur aux modèles précédents.
Même en utilisation intensive de la 3G et/ou du GPS, il est vraiment rare que la batterie ne tienne pas la journée, ce que peu de portables peuvent prétendre. En utilisation plus conventionnelle (1h de surf, 30 min de GPS, réception des mails toutes les heures), le E71 peut facilement tenir un week-end entier. Mais lorsqu'on s'éloigne un peu des villes et que le réseau ne propose que du EDGE, le E71 se révèle être un vrai chameau. Même en l'utilisant comme modem bluetooth, il peut tenir plus de 10h sans sourciller!

Nokia E71 Nokia E71

Côté réception, c'est un Nokia. Difficile de le prendre en défaut donc, il décroche peu et se reconnecte très rapidement. Je n'ai que très peu utilisé le E71 comme téléphone mais la qualité sonore me semblait tout à fait honnête. Sa taille et son poids ne le distinguent plus beaucoup d'un mobile classique et sa prise en main, en dehors du clavier AZERTY, est très proche d'un portable classique.

Conclusion

En mettant au goût du jour son smartphone à clavier, Nokia a réussi un vrai tour de force. Totalement communiquant, agréable à l'utilisation et doté d'un design remarquable, le Nokia E71 est prêt à affronter la concurrence sur le marché des smartphones professionnels.

S'il n'est pas aussi bon qu'un iPhone pour écouter de la musique et voir des films ni qu'un N95/96 pour les photos et les vidéos, le E71 arrivent néanmoins à sortir son épingle du jeu en offrant le minimum syndical en 2008 de ce côté-là. Il n'est pas non plus le premier en ce qui concerne le surf sur Internet mais une fois de plus ce n'était pas son but premier.

Il est par contre difficile de lui trouver des défauts en tant que couteau suisse de la téléphonie mobile, c'est un outil professionnel complet et puissant, n'ayant pas peur des longues journées de travail grâce à son autonomie impressionnante et toujours là pour dépanner via son GPS, sa gestion avancée des mails ou encore ses possibilités de communication.

Commentaires

Bon Review. Quel thème utilises tu? J'aime beaucoup. Merci d'avance

De Bjone

J'utilise le thème DarkInBlue de Babinokia.

De Got

Vous dites:
"On est loin du tout plastique au design neo-stalinien du E61."
Avez vous réellement eu un e61 entre les mains ? En effet vous auriez pu constater que la coque de celui ci est en aluminium. Une telle imprécision apporte des doutes quant à la véracité de votre test.

De BadAngel

Oh oui, j'ai eu un E61 que j'ai bien aimé et que j'ai gardé un bon moment. C'est vrai qu'une partie de la coque (seulement le capot de la batterie?) est en alu mais le rendu final du E61 fait quand même très plastique, surtout à côté du E71.
Quant à la véracité de mon test, ce n'est pas à moi de juger. Je sais que je l'ai écrit le plus honnêtement possible mais j'ai pu commettre des erreurs comme tout le monde.

De Got

Bonjour tout le monde. je viens a peine d'acquérir un nokia E71. J'étais sous HTC S300+ avant, et le seul problème que je rencontre (pour le moment) concerne l'utilisation du GPS. En effet, le S300 disposait du Tomtom navigator 5.0 qui était très facile d'utilisation. Le E71 nécessite par contre une connexion a l'internet pour utiliser le GPS. Comment passer outre cet aspect et pouvoir se servir du GPS sans avoir besoin de passer par le net?

Merci!

De Fiorenzo

Les Nokia E71 (hors pack opérateur) sont fournis avec Nokia Maps et une licence d'un an. Maps cherche à se connecter à Internet pour fonctionner mais ce n'est pas obligatoire. Il est possible de modifier son comportement dans les paramètres de l'application.

Si par contre Maps n'est pas installé sur votre E71, j'ai peur qu'il faille passer par un autre logiciel (comme ceux des opérateurs) qui nécessitent souvent une connexion Internet...

De Got


Bon téléphone! Mais l'iPhone est toujours un bien meilleur et plus agréable! iPhone - le meilleur téléphone le jour!

De Kaija

Bonjour , j'ai besoin d'un bon gsm pour une vie speed de femme d'affaire , beaucoup de personnes me recommande le blackberry curve 8900 , alors je me demandais , Bb 8900 curve vs Nokia e71 ? Qui est le meilleur .

De Pacifique

J'aimerais savoir son prix s'il ou plait

De Valou

Mon E71 perd constamment le GPS. Est il nul où (je le crois) j'ai raté son éducation et son paramétrage.

De pasglop

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

une création Spoutnik Concept