Rainbow Six Vegas - As Geek As Got

Rainbow Six Vegas

Rainbow Six Vegas sur PSPSoldat, l'Amérique a besoin de vous! Un groupe de terroriste dont le chef a un nom hispanique menace la vie de nombreux civils à Las Vegas et vous avez pour mission de l'arrêter à tout prix. C'est une mission qui est faite pour vous: de nombreux ennemis, aucune chance de faire de victime collatérale et vous n'aurez aucune liberté.
Vous acceptez, cela ne m'étonne pas. Rainbow Six, il est temps que vous méritiez votre réputation de troupes d'élite depuis que les Navy Seals sont passés de mode. (A cause des Village People?)

Et voilà comment vous vous trouvez embarqué dans un jeu de massacre à la première personne. Notez que le terme de massacre convient particulièrement à ce Rainbow Six Vegas version PSP car vous allez en nettoyer du terroriste sans cervelle! Dans une villa, un aérodrome, un barrage ou des hangards, votre mission tient plus de l'épuration ethnique que du sauvetage de parfaits innocents. D'ailleurs vous n'allez pas sauver beaucoup d'otages ni rencontrer énormément de gens qui ne veulent pas vous voir mort.
Vous avez donc depuis longtemps compris que le scénario n'est pas le point fort de Rainbow Six Vegas.

Les graphismes peut-être?
Sympathiques mais sans originalité. Vous vous balladez dans des constructions humaines, tout en angles droits et en textures qui vont de moyen à franchement pas mal. Malheureusement une impression de monde trop virtuel vous prend à la gorge dès les premier pas, avec un environnement très peu intéractif (vous ne pouvez même pas exploser les ordis ou les lampes au flingue, tout juste quelques fenêtres) et un chemin entièrement balisé. Néanmoins tout n'est pas à jeter dans le moteur 3D: les mouvements des personnages sont convaincants à défaut d'être parfaits, la distance de vue est bonne et tout est fluide. Il faut dire que le moteur de Rainbow Six Vegas n'est pas très exigeant pour la PSP.

Alors c'est la maniabilité qui sauve le titre?
Elle ne le coule pas plus mais n'apporte rien non plus. Vous dirigez votre personnage à l'aide du stick gauche tandis que les boutons de droite servent à déplacer son arme. C'est relativement facile à prendre en main vu que la plupart des shoot sur PSP utilisent cette solution pour compenser l'absence de second stick. Comme Rainbow Six Vegas est moins orienté action que Call of Duty, la lourdeur des contrôles est moins pénalisante même si on peste parfois contre le temps que met le héros pour faire demi-tour alors qu'un terroriste est en train de lui ruiner le dos à coup de mitraillette.
Les actions contextuelles sont elles-aussi mal gérées et entrent souvent en conflit avec les actions spéciales comme le changement d'arme (mal foutu aussi, on ne peut faire défiler les armes que dans un sens) ou l'activation du zoom. Il faut dire que ces actions se partagent le joypad et que la console passe des unes aux autres suivant la proximité des rares objets avec lesquels on peut intéragir.
Et le coup du plaquage contre le mur, un peu comme dans Brothers in Arms sur DS, aurait pu être bon s'il servait à quelque chose. Malheureusement le gameplay est beaucoup trop basique pour que ce genre de subtilités soient vraiment utiles.

Parlons du gameplay donc. On va déjà calmer les amateurs de la série des Rainbow Six: il n'y a pas une once de stratégie dans ce titre. Tout se résume à entrer dans une pièce, liquider tous les terroristes et passer à la pièce suivante. Et même si au début on passe d'un personnage à un autre, il n'y a aucun moyen de donner des ordres à celui qu'on ne contrôle pas. Il faut attendre d'avoir dérouler tout le script de la scène en cours pour que la console nous mette au commande du second personnage qui doit généralement sauver le premier qui ne fait rien d'autre qu'encaisser les balles pendant ce temps là.
Bon, c'est un FPS de bourrin mais ça ne veut pas dire qu'il est raté pour autant, si? Malheureusement si. On assiste plus à une séance de tir aux pigeons qu'à un vrai combat. La faute à l'IA des terroristes qui est absolument inexistante: vous pouvez abattre un terroriste devant un second, celui-ci ne réagira pas le moins du monde. Ou alors un terroriste vous voit et vous met en joue mais vous arrivez à le contourner; vous avez maintenant une chance sur deux pour qu'il ne réagisse même pas quand vous aller lui tirer dessus.
On se retrouve donc à avancer sans trop de difficultés dans le jeu et on a vite fait de le terminer... si on ne le lache pas avant par manque d'intérêt!

Ok, pas de scénario, des graphismes moyens, une maniabilité perfectible et un gameplay au rabais... n'a-t-il donc rien pour lui?
Je m'étais dit que la partie multijoueurs allait peut être sauver ce Rainbow Six Vegas donc j'ai connecté ma PSP à ma Freebox pour aller éclater du terroriste en ligne (oui, quelle originalité). Mais ne vous attendez pas à du Counter Strike, vous risquez d'être déçu. Les possibilités sont très limitées et on se retrouve à avancer comme dans le jeu solo c'est à dire comme un bourrin. De toutes façons le lag est important et aucune subtilité n'est utilisable (grenades aveuglantes aussi utiles qu'un congélateur en Antarctique, plaquages au mur synonymes de mort imminente, ...) donc vous ne regretterez que peu de temps le faible nombre de joueurs présents.

Donc finalement ce titre est nul?
Malheureusement... Ce n'est pas que le jeu soit absolument mauvais mais il n'a rien pour lui. Le gameplay date de Mathusalem, les graphismes de quelques années, la maniabilité est à revoir (surtout qu'il y a de temps en temps des bugs de visée), la durée de vie se compte en dizaines de minutes (ok, une bonne trentaine quand même) et le multijoueur est sans intérêt. Il n'y a donc rien qui sorte ce Rainbow Six Vegas de la masse des FPS très moyens que l'on voit arriver chaque année sur toutes les consoles du moment.
Oh, vous passerez quand même du temps avec ce titre mais l'expérience ne laissera aucun souvenir inoubliable dans votre vie de gamer.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

une création Spoutnik Concept


Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/squarego/agag/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 729