Brothers in Arms - As Geek As Got

Brothers in Arms

Brothers in Arms DSCela fait un petit moment que je n'ai pas parlé de jeux sur Nintendo DS, la faute au manque de titres qui auraient pu m'intéresser. Malgré quelques tentatives comme Hotel Dusk, j'ai laissé ma DS prendre la poussière pendant de longues semaines. Jusqu'à ce qu'arrive ce jeu, Brothers in Arms. Ne me demandez pas pourquoi j'ai eu une envie soudaine de rallumer ma console alors que les tests de ce jeu étaient tout juste bons. Peut-être pour comparer avec le Call Of Duty sorti sur PSP dernièrement?
Le fait est que je me suis lancé dans une n-ième seconde guerre mondiale faite de pixels, le stylet tenu bien fermement dans la main. Si je n'ai pas été spécialement conquis, j'ai quand même passé du temps sur ce FPS, l'un des rares de la portable de Big N.

Brothers in Arms est donc un jeu de shoot à la première personne qui se déroule lors de la seconde guerre mondiale, du côté des Alliés uniquement.
Quand on pense FPS sur Nintendo DS, on pense de suite à Metroid Prime Hunter. Ce dernier a pour lui un moteur 3D impressionnant pour la machine et un contrôle au stylet presque parfait. Malheureusement, ce sont bien deux points sur lesquels Brother in Arms ne peut pas lutter.

En effet le moteur 3D est correct mais il reste en retrait de celui de Nintendo. Le monde en 3D est pauvre graphiquement, avec des textures relativement moches. Je me doute bien qu'il fallait faire des concessions pour que la console suive mais les concepteurs n'ont pas su trouver le bon habillage pour masquer les défauts du moteur graphique, contrairement à Metroid.
Et les animations qui paraissent rouillées en rajoute un couche, même si l'on ne peut pas reprocher au titre l'ombre d'un ralentissement (encore heureux!).
Pire encore, la gestion des collisions est buggée jusqu'à l'os et il n'est pas rare de se retrouver coincé par un soldat ou un char sans autre solution que de recommencer au dernier point de sauvegarde. Ce genre de défaut passait encore du temps de la première Playstation mais pas en 2007!

Et il en va de même pour la maniabilité qui est loin d'être sans accroc. Bien que les déplacements du personnages au pad soient corrects, il est nettement plus embêtant de viser car la gestion du stylet est mal pensée en plus d'être inaboutie. On se retrouve donc avec des moments où le personnages ne répond pas à nos commandes ou alors de manière trop limitée. Il est par exemple impossible de faire un demi-tour en moins de deux ou trois mouvements du stylet! Heureusemenent que votre personnages est pratiquement invincible et qu'il peut encaisser une dizaine de coups de feu sans broncher car sinon les Allemands aurait eu vite fait de le zigouiller.
Si certaines actions comme le lancer de grenades sont intuitives, d'autres sont particulièrement mal fichues. Je pense notamment au rechargement de l'arme ou encore aux actions contextuelles qui remplacent l'action de visée quand on s'approche suffisamment d'un objet précis.
Bref, le maniement au stylet n'est pas une catastrophe mais il ôte beaucoup d'intérêt au jeu.

Et le reste du gameplay est à l'avenant: plutôt limité. Aucune gestion des armes que porte notre soldat, des actions ultra-scriptées, aucune liberté dans le déroulement de la mission. Pas la peine de chercher la moindre nouveauté dans Brothers in Arms, il ne fait que reprendre des idées déjà vues mille fois dans d'autres titres jusqu'aux petites phrases de personnes célèbres pendant les chargements.
Heureusement, le jeu n'est pas très difficile et on progresse rapidement mais sans intérêt dans les trois campagnes du jeu... quand on comprend ce qu'il se passe car parfois le jeu est aussi brouillon que sa maniabilité et notre mission échoue sans raison apparente (ou alors on reste bloqué pendant un moment parce qu'on n'était pas à la bonne position au pixel près). La durée de vie du titre n'excède pas les huit heures mais de toute façon l'ennui arrive plus rapidement.
Grosse déception, il n'y a aucune animation ou écran particulier quand on termine le jeu. Pas la moindre petite récompense pour s'être un peu emmerdé à dégommer des centaines d'allemands assoifés de notre sang.

Bref, j'ai repris ma DS pour ce jeu mais je me suis finalement retrouvé à jouer de nouveau à Meteos plus souvent qu'à Brothers in Arms. Le jeu n'est pas spécialement mauvais mais simplement dénué de tout fun. Définitivement Metroid Prime Hunter reste LA référence du FPS sur Nintendo DS.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

une création Spoutnik Concept


Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/squarego/agag/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 729