Star Wars: Lethal Alliance - As Geek As Got

Star Wars: Lethal Alliance

Star Wars: Lethal AllianceSorti il y a quelques temps déjà, Star Wars: Lethal Alliance est un jeu d'action à la Tomb Raider dans l'univers de Star Wars.
Mais ici pas de jedi ni de pouvoir de la Force, c'est tout juste si vous rencontrez furtivement des personnages importants de la seule vraie trilogie comme la Princesse Leia ou Kyle Katarn. L'histoire se passe juste avant l'épisode IV et vous dirigez une Twi'lek nommée Rianna Saren qui a pour mission d'infiltrer des mercenaires à la solde de l'Empire. Enfin, il s'agit de la mission initiale car vous vous retrouverez rapidement à courir après les plans de l'Etoile Noire pour pouvoir les transmettre à l'Alliance Rebelle.

Star Wars: Lethal Alliance se présente donc comme un jeu d'action à la troisième personne entrecoupé de scènes de "conduite" ou de shoot. On est donc très proche du gameplay de Tomb Raider 2. Tellement proche qu'on n'a pas l'impression que 10 années séparent ce Star Wars: Lethal Alliance du second épisode de Lara Croft.
Des adversaires à l'IA limitée, quelques armes, quelques mouvements spéciaux, quelques cascades à réaliser pour atteindre certains passages... on reste dans l'ultra-classique. De plus les phases de conduite ou de shoot n'apportent vraiment rien au jeu et permettent juste d'empêcher une certaine lassitude de s'installer au rythme du traditionnel porte-ennemis-sauts-porte-ennemis-...

Les idées nouvelles se comptent sur les doigts d'une main. Vous êtes assisté par un droïde qui vous autorise quelques mouvements supplémentaires (dont un espèce de bullet time mou) et que vous devez protéger lorsqu'il est occupé à débloquer des portes. Il est aussi votre véhicule lors des phases de conduite et vous aide lors des phases de shoot à améliorer votre attaque ou votre défense.
C'est mince comme apport au genre...

Graphiquement aussi le jeu est à la hauteur des standards... d'il y a cinq ou six ans. Totalement en 3D texturée sans trop d'imagination, dans des univers relativement clos et très cubiques, le moteur graphique ne repousse pas les limites de la PSP.
A vrai dire, ce jeu aurait été considéré comme bien réalisé s'il était sorti sur PS2 l'année de sa sortie.

Et si la partie sonore ainsi que la maniabilité n'appellent aucun commentaire particulier, il n'y a pas grand chose non plus à se mettre sous la dent de ce côté-là. Un bon point tout de même pour la gestion de la caméra qui se débrouille relativement bien pour ne pas géner le joueur alors que c'est l'une des plus fréquentes critiques pour ce type de jeu.
Malheureusement le système de verrouillage des adversaires lors des combats vient ternir ce bon côté car il est trop restrictif et limité.

Au final, on se retrouve avec un jeu moyen voire même fade. A part quelques séquences de shoot un peu tendues, le joueur avance avec facilité dans l'histoire sans éclat de Star Wars: Lethal Alliance, ce qui est un comble pour un univers aussi épique que Star Wars!
Ce n'est pas que le jeu soit mauvais, on n'a pas besoin de se forcer pour arriver jusqu'au boss final (que je n'ai pas réussi à battre d'ailleurs), mais il n'est pas palpitant et n'apporte rien aux Tomb Raider-likes.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

une création Spoutnik Concept